Bienvenue sur le site d'OBJECTIF IMAGE TREGOR

Par la pratique – S2E1 : la pose

Faire prendre la pose est des exercices les plus difficile de la photographie. C’est un atout important dans la panoplie du photographe professionnel. Avoir en mémoire quelques systèmes de pose simple à mettre en oeuvre va faciliter le travail et mettre en confiances vos modèles ou clients. Vous saurez exactement ce que vous voulez et vous pourrez décrire la pose à vos clients comme un maître.
5 directions de pose seront abordés dans cette série d’articles (section 2)  en fonction du type d’images à créer. C’est soit un portrait soit un moment à immortaliser.
 
Dans le premier cas, le modèle sait qu’il sera photographié alors dans la situation, il s’agit de fondre la prise de vue avec le moment qui se déroule.
 
Technique 1: la sculpture du corps

La colonne vertébrale doit être droite et les épaules basses et relâchées.

La distribution du poids va contribuer à rendre la posture naturelle.

  1. Déplacez plus de poids sur un pied.
  2. Redressez la colonne vertébrale.
  3. Abaissez les deux épaules dans une position détendue.
 
Pencher la tête en avant n’est pas affalé. Vous pouvez garder votre dos parfaitement droit tout en inclinant votre tête dans n’importe quelle direction. Un affaissement, c’est quand la colonne vertébrale est courbée.
Ne pas laisser les gens poser eux même.
 

Préférer une position symétrique : comment faire ?

Déplacer le poids du corps vers le pied arrière, courber les articulations ou incliner la tête sont d’excellentes techniques pour créer des portraits détendus. Pour créer une pose forte et puissante, cependant, je trace une ligne verticale imaginaire au milieu de mon sujet et je fais en sorte que leurs côtés gauche et droit se reflètent.

Si la main gauche est levée, par exemple, je fais correspondre le sujet avec la main droite. 

Si une jambe est droite, je demande que les deux jambes soient droites. 

Vous avez eu l’idée. Naturellement, ce look n’est pas facile à réaliser. Mais tant qu’il est proche, il sera efficace et donnera une pose plus structurée et avant-gardiste.

Remarquez à quel point la pose de la mariée semble forte même si ses coudes sont pliés (16.3). 

Les légendes mettent davantage en évidence la symétrie de la pose (16.4). 

Notez que tant que les côtés se reflètent, les joints peuvent être pliés ou droits.

Eviter les angles de corps à 90 degrés

Vos genoux, vos coudes et même les articulations de vos doigts peuvent former des angles de 90 degrés, mais vous devez forcer votre corps à le faire. Essayez de tenir votre bras à un angle de 90 degrés pendant un certain temps. Votre corps n’aime pas ça. Même lorsque vous êtes assis sur une chaise, vous rapprochez ou éloignez vos pieds de vous-même. Mais vous ne gardez presque jamais vos pieds là où vos genoux seront à un angle de 90 degrés. Lorsque les gens sont à l’aise, aucune de leurs articulations ne tombe naturellement à un angle de 90 degrés, alors pourquoi le faire dans une pose ? La seule fois où j’autorise un angle de 90 degrés lorsque je pose les bras de quelqu’un, c’est si le bras repose sur quelque chose qui crée un angle naturel de 90 degrés sans effort de la part de la personne.

Technique 2: la position des mains
Technique 3: la position des visages
Technique 4: expression et énergies – équilibre
Technique 5: une direction particulière
 
… à suivre !

Articles similaires

OIT

Atelier Culture et Styles : Minimalisme

Simple, épurée sans renoncer au message ou à l’histoire portée par l’image, ce n’est pas aussi facile que cela à réaliser !
Quelle soit nature, urbaine ou paysage, l’image minimalisme demande de la rigueur dans son cadrage.

LIRE LA SUITE »
OIT

Par la pratique : S2E2 – Les mains

Lors d’une pose de modèle, la position des mains n’est pas à négliger. En effet elles véhiculent de nombreux messages à prendre en compte pour soit renforcer votre atmosphère soit la perturber. Le langage des gestes est bien sur visuel.

LIRE LA SUITE »
OIT

Par la pratique : S1E3 – Les lignes

Notre champ de vision est horizontal alors la ligne horizontale est la base de la composition. Ces lignes peuvent être expressives. On associe des sensations aux différentes lignes : stabilité, quiétude, puissance, délicatesse ou vitalité en fonction de son orientation, son épaisseur ou sa couleur.

LIRE LA SUITE »